Révisions moteur

Le moteur Maserati des SM et Merak s’est forgé à tort une mauvaise réputation dans le passé. La cause en est que les chaînes de distribution ne sont pas remplacées à temps, ce qui provoque la rupture de nombreux moteurs
marché. Ceux-ci doivent être remplacés à 65 000 km. Cette intervention coûteuse a été ignorée par de nombreux conducteurs Citroën avec toutes ses conséquences.

La révision du moteur est une question complexe qui nécessite beaucoup de connaissances et d’expérience. CitroSars a une grande expérience pour garantir que les moteurs durent de manière fiable pendant longtemps.